Expertise

Imprimer

Une expertise géobiologique comprend un diagnostic des pollutions électromagnétiques artificielles (courant électrique domestique, extérieur, antennes relais de téléphonie mobile et autres émetteurs, téléphones sans fil de maison, WIFI, ...) fait à partir d’appareils de mesures scientifiques étalonnés, ainsi que la détection des réseaux telluriques (plan fourni), et un diagnostic précis de leurs interactions dans notre environnement.

Des informations concernant la qualité de l’air ou de l’eau, l’organisation électrique de la maison, le matériel électrique permettant d’améliorer les nuisances dues à l’électricité domestique, etc … peuvent être apportées en outre si besoin.

Détection des réseaux telluriques, des circulations énergétiques
  • effets de failles sèches et humides (veines d’eau)
  • pollutions véhiculées par le sous-sol, pouvant provenir de sources éloignées comme des pylones d'antennes relais de téléphonie mobile, des éoliennes, ...
  • réseaux Hartmann et Curry
  • cheminées cosmo-telluriques
  • spectres Chaumery et De Bélizal
  • points de force, points négatifs
  • combinaisons avec les pollutions électromagnétiques environnantes, internes ou externes (crucial à notre époque)
  • phénomènes de puits

 

Une détection des phénomènes telluriques de qualité
  • la perception directe est absolument indispensable pour faire le métier de géobiologue: de même qu'un ostéopathe perçoit directement tout un ensemble d'informations du corps, insoupçonnées d'une personne non entraînée, le géobiologue se doit de percevoir directement les différents phénomènes présents dans un lieu
  • des antennes dédiées et l'antenne de Lecher sur pivot (méthode Roger Le Lann), calibrées sur les fréquences propres à chaque phénomène, servent à différencier les phénomènes telluriques de manière précise
  • le pendule équatorial, qui intègre un calibrage tout comme l'antenne de Lecher, permet d'affiner les caractéristiques des nocivités et de trouver les spectres perturbants
Détection des pollutions électromagnétiques HF et BF
  • pollutions HF (hautes fréquences): puissance rayonnée en µW/cm2 et en V/m due aux antennes relais émettrices, aux téléphones sans fil de maison type DECT, aux WIFI (internet sans fil – particulièrement nocif), aux fours à micro-onde, à certaines lampes à économie d’énergie, …
  • pollutions BF (basses fréquences): détection des champs électriques et magnétiques alternatifs induits issus du courant EDF 50 Hz, internes ou externes au lieu
  • existence, qualité et emplacement de la prise de terre électrique: point fondamental car le câble de terre peut remonter dans toute la maison des nocivités véhiculées par le sous-sol
Mesures faites avec des appareils électroniques
  • quelques appareils électroniques de mesure utilisés:

    - Spectran HF 6080 de Aaronia AG (analyseur de spectre permettant de connaître toutes les hautes fréquences de 400MHz à 7 GHz présentes dans un lieu donné et leur densité de puissance)
    - HF-Detektor II Profi de Aaronia AG (certification 100/02/466)
    - E.F.M. 130 (mesure BF - certification US NIST)
    - Catohm DT-200 (mesure d'impédance de terre)

  • les mesures électroniques peuvent révéler des problèmes incontestables: des valeurs de seuil, issues de la recherche scientifique, existent, et ne doivent pas être dépassées
  • l'absence de détection de nocivité par les appareils électroniques ne signifie pas absence de problème: par exemple, l'effet désastreux d'une WIFI de voisin placée sur un courant tellurique qui vient chez vous sera parfois difficilement détectable par un appareil de mesure, mais peut générer des perturbations énormes; ceci est détecté par les moyens mentionnés dans la section précédente
Autres détection

 

  • radioactivité en µSv/h (radon, …) mesurée avec un appareil certifié (Gamma-Scout (certification n° 12353))
  • ionisation de l'air : mesure des ions + / ions oxygène – indispensables à la santé, au moyen d'un "compteur d'ions"
  • matériaux nocifs
  • ondes de forme nocives
  • taux vibratoires du lieu
  • "mémoire" des murs

 

Des détections importantes
  • une mesure ponctuelle de la radioactivité peut être faite lors de l'expertise: elle permet de détecter la radioactivité de certains matériaux, et parfois du radon; cependant, dans la cas du radon, la pose d'un film fourni par un organisme agréé pendant une durée d'au moins 2 mois reste nécessaire pour une détection fiable (coût d'environ 25 Euro)
  • la ionisation correcte de l'air est un élément fondamental: une bonne aération régulière permet généralement d'obtenir une quantité d'ions Oxygène négatifs suffisante; dans le cas contraire, un ioniseur peut s'avérer nécessaire
  • des détections plus subtiles permettent de détecter des objets ou lieux "chargés", des objets ou agencements défavorables, des taux vibratoires insuffisants à la santé, etc ...